Les meilleurs accords miel et fromage

H eacute;d egrave;ne / CNIEL (Femmeactuelle.fr)
FemmeActuelle - AA

Souvent utilisé dans les préparations sucrées-salées, le miel s'accorde à merveille avec le fromage, permettant à la fois de l'adoucir et de le rehausser d'une explosion de saveurs. Un mariage à essayer !

Souvent utilisé dans les préparations sucrées-salées, le miel s'accorde à merveille avec le fromage, permettant à la fois de l'adoucir et de le rehausser d'une explosion de saveurs. Un mariage à essayer !

L'association entre le miel et les produits laitiers n'est pas nouvelle. En effet, il est assez courant de sucrer ses yaourts avec une cuillerée de ce doux nectar, et les tartines chèvre-miel sont presque devenues un classique.

D'ailleurs, ces deux aliments ont plus de points communs que vous ne pourriez le croire. Tous deux représentatifs du riche patrimoine culinaire français, ils présentent une large palette de saveurs, de couleurs et de textures... et c'est finalement cette diversité qui les rapproche. Alors pourquoi ne pas marier les deux ? Pour un apéro dinatoire ou un dessert original, vous pouvez présenter votre plateau de fromage agrémenté d'un joli pot de miel.

La maison Hédène, spécialiste du miel à la française, s'est associée à la CNIEL* pour nous présenter les plus beaux accords miels et fromages. L'idéal est de choisir un miel monofloral, pour ne pas se perdre dans une trop grande variété de saveurs, et d'essayer de rester sur le même niveau de puissance en bouche. Ainsi, les fromages frais se marieront davantage avec un miel doux, tandis que les fromages corsés se dégusteront avec un miel plus aromatique.

*Centre National Interprofessionnel de l'Économie Laitière

Petit récapitulatif des bons accords miel-fromage

Miel d'acacia : fromages frais (chèvre frais, brocciu, faisselle, petits-suisses...).Miel de romarin : fromages de chèvre à pâte dense et demi-affinés (crottin de Chavignol, charolais, pouligny-saint-pierre, valençay...).Miel de ronce : fromages à pâte molle et croûte fleurie lactés et crémeux (brillat-savarin, chaource, saint-félicien...).Miel de sapin : fromages à pâte pressée souples et doux (saint-nectaire, morbier, comté jeune, abondance, beaufort jeune...).Miel de framboisier : fromages à pâte molle et croûte lavée doux (pont-l'évêque, reblochon, fromage de l'abbaye de Cîteaux, tamié...), tommes de brebis ou de chèvre.Miel de lavande : fromages à pâte molle et croûte lavée typées (maroilles, munster af né, époisses, langres...).Miel de bourdaine : pâtes persillées douces (fourme d'Ambert, bleu de Gex, bleu du Vercors-Sassenage...), tommes de brebis fondante (ossau-iraty, Napoléon...).Miel de tilleul : fromages à pâte molle et croûte eurie typés, très affinés (brie de Meaux, brie de Melun, camembert de Normandie, coulommiers, neufchâtel...).Miel de bruyère : pâtes pressées affinées, croquantes et persistantes (vieux comté, vieux gouda...).Miel de châtaignier : pâtes persillées puissantes et salées (roquefort, bleu des Causses...). 

 

À  lire aussi : 

Nos meilleures recettes sucrées-salées 

Nos recettes au miel à tester dare-dare 

Des recettes tout miel 



Retrouvez cet article et plus d'infos sur Femme Actuelle

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016