5 trucs beauté qu'on faisait ado et qu'on regrette aujourd'hui

 (Puretrend)
Puretrend - AA

Quand on est jeune, tout parait possible. Malheureusement, cet excès de confiance nous amène souvent à faire des petites bêtises. Voici cinq trucs beauté qu'on faisait ado et qu'on regrette aujourd'hui.

La beauté, c'est un travail au quotidien. Si bien que lorsqu'on fait des erreurs sur le long-terme, il est parfois difficile de réparer les pots cassés. C'est pourtant ce qui arrive quand on manque d'expérience, surtout au plus jeune âge...

Sauter le démaquillage

Parce que quand on est ado, on est fraîche comme la rosée du matin, il nous est souvent arrivé de sauter l'étape du démaquillage sans penser à mal. Un très mauvais réflexe, qui ne fait qu'accélérer le vieillissement prématuré de l'épiderme et l'apparition des premières rides.

S'exposer à la moindre occasion

Si avoir la peau ultra bronzée toute l'année est désormais passé de mode, à l'époque de notre adolescence, avoir la peau caramel était l'un des critères de beauté les plus populaires. Le problème c'est qu'à force de s'exposer au moindre rayon sans protection SPF 50, on bousille son capital jeunesse. Quant aux cabines UV, n'en parlons même pas !

Abuser du rasoir

Ce n'est un secret pour aucune femme : s'épiler, c'est la tannée. Alors quand on est jeune et pressée, on a vite fait d'adopter le rasoir en toute circonstance plutôt que de privilégier la cire ou l'épilateur électrique. Une très mauvaise habitude, surtout pour les brunes à la pilosité développée, qui ne font qu'accentuer le problème avec des poils toujours plus drus et plus épais une fois adulte.

S'épiler les sourcils à outrance

L'épilation des sourcils est une délicate opération et malheureusement quand est ado, on a tendance à le faire trop souvent. Résultat des courses quelques années plus tard : une ligne trop fine ou peu esthétique et un follicule pileux trop sollicité qui repousse de plus en plus vite.

Se faire un tatouage sur un coup de tête

Si ça ne vous concerne pas, vous connaissez forcément au moins une personne dans votre entourage qui regrette de s'être fait tatouer sur un coup de tête à l'adolescence. Pour celles qui en ont vraiment envie, on vous conseille d'attendre la majorité, vous aurez plus de recul. Parce qu'entre le prix exorbitant et la douleur, se faire retirer un tatouage au laser, c'est franchement désagréable.



Plus d'infos et voir les photos sur Puretrend

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016