Marlène Schiappa dénonce le "sexisme" d'une séquence de "Quotidien"

Non Stop People - AA

La blague est mal passée auprès de la secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes. Lors de l'émission "Quotidien", le jeudi 11 octobre sur TMC, Étienne Carbonnier a traité avec humour les questions au gouvernement de l'Assemblée nationale dans sa chronique "Jeudi Canap". Si l'émission a pour coutume de dépeindre les politiques, c'est cette fois-ci Marlène Schiappa qui a été tournée en dérision. "Cette semaine, on soupçonne Marlène Schiappa d'avoir eu un petit crush pour Juju" a introduit le journaliste en faisant référence à Julien Denormandie, secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des territoires. Reprenant le générique des "Feux de l'amour" en fond sonore, le journaliste a imité Marlène Schiappa  avec un accent du sud. "Cher journal, aujourd'hui, Julien a pris la parole, je le trouve de plus en plus beau. On dirait un ange. Je crois que je commence à avoir des sentiments pour lui".

Marlène Schiappa réagit sur Twitter pour dénoncer la séquence   

Si les rires étaient présents autour de Yann Barthès sur le plateau de "Quotidien", Marlène Schiappa n'a pas entendu cette blague de la même manière. La politique s'est empressée de réagir sur Twitter : "Dites Quotidien quand une femme politique écoute l'intervention d'un homme politique ce n'est pas forcément parce qu'elle le trouve "beau comme un ange"! Là; Julien Denormandie répondait à Nadia Hai [députée des Yvelines, ndlr] sur notre lutte contre les inégalités de destin". Marlène Schiappa a ajouté à son tweet le hashtag "sexisme" pour dénoncer cette séquence. Selon les informations du HuffPost, Yann Barthès répondra à la réaction de la secrétaire d'État dans son émission du vendredi 12 octobre sur TMC.

"Lire la suite sur Non Stop People

X fermer la publicité
     © Free 2018