Adrénaline Le Caucase en mode kamikaze

 ( Acirc; copy; TERO REPO)
VSD - AA

En avril dernier, trois des meilleurs freeriders du monde, dont un Français, sont allés en Svanétie, dans le nord de la Géorgie, pour une session inédite. Le photographe qui les accompagnait témoigne.

C'était une idée de Samuel Anthamatten. Et lorsqu'un des meilleurs freeriders du monde émet une suggestion, on l'écoute ! Guide de haute montagne à Zermatt, il connaît non seulement les Alpes suisses par coeur mais il participe à de nombreuses expéditions ailleurs. Les montagnes de Svanétie, en Géorgie, donc. Un spot qui alimente les rumeurs dans le monde de la glisse. Samuel invita le Français Léo Slemett à se joindre à lui ; ce dernier, outre qu'il figure en tête de liste de ses meilleurs amis, fut aussi l'an dernier vainqueur du Freeride World Tour. Un troisième larron vint compléter cette dream team : Markus Eder, qui filma l'Alaska pendant des années, ainsi que beaucoup d'autres spots méconnus.

Nous voici à Kutaisi, la troisième plus grande ville géorgienne, direction les montagnes du Caucase et le village de Mestia, en voiture, sur des petites routes de plus en plus verglacées. À l'horizon, à la frontière russe, se dessine la masse impressionnante du mont Ushba (4 710 mètres). Pas de chance, à notre arrivée les conditions météo rendent impossible une reconnaissance en hélicoptère. C'est donc l'occasion de découvrir notre base, bientôt classée au Patrimoine mondial de l'Unesco. Mestia, ses « koshkis », tours défensives médiévales, sa culture locale et ses anecdotes croustillantes. Le paisible et accueillant village de deux mille âmes était, avant une opération de « nettoyage » par l'armée et(...)Cliquez ici pour voir la suite

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016