Cherbourg. Johnny Rock a perdu « son grand amour, sa raison de vivre »

Johnny Rock r eacute;alise des tourn eacute;es dans toute la France depuis 1984. (Ouest-France)
Ouest France - AA

Le sosie Manchois de Johnny Hallyday a été beaucoup sollicité, ce mercredi 6 décembre, pour témoigner de son « amour » pour la star du rock, décédée dans la nuit.

« À 4 h du matin je dormais et mon téléphone sonnait, ça n'arrêtait pas. C'était une fan qui m'annonçait la mort de Johnny. Hier (mardi), un ami de Laëtitia (Hallyday) m'a déjà appelé pour me dire qu'il ne passerait pas la semaine. Je ne le croyais pas. » Ce mercredi 6 août, Johnny Rock, sosie manchois de la star du Rock, a perdu « une partie de moi-même, ma raison de vivre ».

Le natif d'Équeurdreville tourne en effet partout en France, dans les pas de son idole, depuis 1984. 33 ans de scène et de rencontres.

3 500 personnes à Équeurdreville

Il se souvient notamment du concert à Équeurdreville, le 23 octobre 1992. 3 500 personnes avaient envahi la salle Jean-Jaurès. « Les équipes de productions recherchaient partout une Harley Davidson pour la soirée et je pouvais leur en trouver une à une condition : que je puisse le rencontrer. J'avais même pu le raccompagner à sa voiture après le concert. »

Les deux hommes se sont rencontrés plusieurs fois, ensuite, notamment sur le plateau de Vivement Dimanche prochain de Michel Drucke...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016