"Ah que coucou": la petite histoire de la célèbre marionnette de Johnny aux Guignols

C #39;est Fran ccedil;ois Rollin qui a imagin eacute; le concept de la  quot;Bo icirc;te  agrave; coucou quot;, sorte de diable en bo icirc;te qui nbsp;s #39;ouvre d egrave;s que le rockeur prononce la phrase  quot;ah que coucou! quot; (Capture d #39; eacute;cran Canal+)
bfmtv - AA

Au lancement de l'émission satirique phare de Canal+ en 1988, Johnny Hallyday était l'une des premières marionnettes à faire son entrée au panthéon des Guignols.

Johnny Hallyday est mort dans la nuit de mercredi à l'âge de 74 ans. S'il ne fallait en retenir qu'un parmi les nombreux sosies et imitateurs qui se sont frottés à ce personnage haut en couleur, ce serait peut-être la marionnette de Johnny dans les Guignols de l'Info.

Au lancement de l'émission satirique phare de Canal+ en 19898, Johnny est l'une des premières marionnettes à faire son entrée au panthéon des Guignols, portée par la voix d'Yves Lecoq.

François Rollin, l'un des créateurs du programme, imagine alors le concept de "Boîte à coucou", sorte de diable en boîte qui s'ouvre dès que le rockeur prononce la phrase "ah que coucou!". Un ?uf apparaît alors et le mécanisme émet un "coucou", qui provoque l'hilarité systématique du Johnny version guignol... et le désespoir du PPD qui lui fait face. 

"C'était dur pour Johnny"

Avec son célèbre tic de langage - mettre "que" devant toutes ses phrases -, la marionnette des Guignols fait aujourd'hui partie intégrante du mythe Johnny Hallyday. Pourtant, elle n'a jamais vraiment plu au principal intéressé, qui estimait qu'elle le faisait passer pour un ringard auprès des jeunes générations, alors...

Lire la suite sur BFMTV.com

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016