USA Quand Donald Trump compare une sénatrice amérindienne à Pocahontas...

 (AFP)
VSD - AA

Le président américain est un gaffeur impénitent. Alors qu'il recevait des vétérans navajo lors d'une cérémonie à leur honneur, il a taclé une sénatrice sur ses origines amerindiennes...

Donald Lagaffe. Ce 27 novembre 2017, le président américain Donald Trump recevait à la Maison blanche des vétérans de la Seconde Guerre Mondiale. Mais pas n'importe lesquels : des Amérindiens navajos qui ont été enrôlé dans le conflit dans les Marine Corps en temps que décodeurs-traducteurs pour transmettre des messages codés. Dans le fameux bureau ovale, il présentait son discours, mais à son habitude, son caractère taquin l'a emporté sur le sérieux et il ne s'est pas retenu de tacler le parti démocrate.

Plus particulièrement, il s'est attaqué à Elizabeth Warren, sénatrice du Massachusetts qui revendique ses origines amérindiennes, un sujet que Donald Trump prend un malin plaisir à moquer : «Vous étiez là bien avant qu'aucun de nous le soit. Même si nous avons un élu au Congrès qui dit qu'elle était là depuis bien longtemps. Ils l'appellent Pocahontas. Mais vous savez quoi? Je vous aime bien. Parce que vous êtes spéciaux. Vous êtes un peuple spécial, des gens vraiment incroyables.».

Selon Paris Match, le malaise est appuyé par la présence dans le bureau ovale du portrait du septième président des Etats-Unis, Andrew Jackson, qui avait instauré l'Indian Removal Act. Cette loi ordonnait la déportation des peuples amérindiens. Dans ce contexte, son rapprochement dérange et fait polémique sur les réseaux sociaux. (...)Cliquez ici pour voir la suite


ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016