Brigitte Macron critiquée, le porte parole du gouvernement monte au créneau "Emmanuel Macron ne l'a pas embauchée il l'a épousée"

 (Gala.fr)
Gala - AA
L'Assemblée nationale débattait vendredi du budget de la présidence de la République pour l'année à venir. Un échange au cours duquel le porte-parole de l'Élysée a dû prendre la défense de la première dame, Brigitte Macron.

Présent hier à l'Assemblée nationale pour évoquer le budget 2018 de la présidence de la République, le porte-parole du Gouvernement, Christophe Castaner, se doutait très certainement que la question du rôle de la première dame allait revenir sur table. Cela n'a pas manqué. Durant le débat, le député de la France Insoumise Alexis Corbière était là où il était attendu puisqu'il a sauté sur l'occasion pour remettre en question les 444.000 euros alloués à l'épouse du président de la République. "Nous avons élu un homme à la tête de la République mais nous n'avons pas à donner des moyens à celui ou celle qui l'accompagne", estime le soutien de Jean-Luc Mélenchon. Une vision des choses rapidement balayée par Christophe Castaner.

Après avoir précisé que l'utilisation de ces frais sera contrôlée par la Cour des comptes, le porte-parole du Gouvernement a tenu à rappeler que "le président de la République n'a pas embauché Brigitte Macron, il l'a épousée". Quelle différence cela peut-il bien faire? Simplement que "dans nos institutions, l'époux, le conjoint du président de la République a une fonction de représentation, argumente Christophe Castaner. La différence entre une embauche et le fait de l'avoir épousée, c'est qu'elle n'est pas rémunérée". Brigitte Macron ne touche donc pas le moindre salaire pour son rôle de première dame mais dispose simplement d'un budget pour ses déplacements officiels et ses représentations.


Plus d'infos et voir les photos sur Gala

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016