Jennifer Lopez dans la tourmente : son producteur accusé de tentative de viol

 (Gala.fr)
Gala - AA
Considéré jusqu'ici comme l'un des grands producteurs américains, salué pour avoir lancé la carrière de Jennifer Lopez, Benny Medina est aujourd'hui accusé de tentative de viol par un acteur hollywoodien. 

L'un après l'autre, les noms se succèdent et se ressemblent. Depuis la révélation de l'affaire Harvey Weinstein, plusieurs personnalités hollywoodiennes ont été accusées de harcèlement sexuel et parfois même de viol. Alors que l'acteur Kevin Spacey et le comédien Louis CK était les deux dernières stars a être mêlées à l'affaire, c'est aujourd'hui au tour du très puissant producteur musical Benny Medina d'être visé par de graves accusations dans les pages du magazine The Advocate. Le bras droit de Jennifer Lopez nie les faits mais se retrouve en bien mauvaise posture. La diva, elle, se mure dans le silence.

Les faits remontent au mois de décembre 2008. A l'époque, le comédien Jason Dottley, alors âgé de 26 ans, est approché dans un bar gay de Los Angeles par le célèbre Benny Medina. Tout le monde connaît ce producteur: en plus d'avoir lancé la carrière de Jennifer Lopez en 1998, le magnat de la musique a également collaboré avec Ray Charles, Prince ou encore Madonna. Ce soir-là, il propose à Jason et l'un de ses amis de le rejoindre dans sa villa. Les deux jeunes hommes acceptent. Une fois chez le producteur, l'ami de Jason Dotley pique une tête dans la piscine de Benny Medina, l'acteur et le producteur, eux, continuent la visite de la propriété. "Alors que nous arrivons à la porte de sa chambre, il m'attrape par la chemise et me jette sur son lit", témoigne aujourd'hui Jason Dottley. Le comédien se débat mais, plaqué de force contre le matelas, ne parvient pas à se défaire de la poigne de son agresseur. Il pleure et le supplie de s'arrêter, sans succès. Heureusement pour Jason Dottley, son ami, T. Ashanti Mozelle, intervient à ce moment-là. Tout juste sorti de la piscine, il entend l'altercation et ordonne à Benny Medina de laisser son ami partir. Les deux hommes quittent alors précipitamment la villa et décident de ne plus parler de ce qui c'est passé ce soir-là.

Jason Dottley assure aujourd'hui avoir eu des nouvelles de Benny Medina seulement quelques jours après son agression, alors qu'il marchait dans la rue avec son époux du moment. Durant sa promenade, l'acteur reçoit un SMS. "Je le lis et il est écrit: 'Je viens de te voir marcher dans la rue. C'est lui le mari que je dois faire assassiner pour t'avoir?". Traumatisé, l'acteur conservera le silence durant près de dix ans. Contacté cette semaine par le journal, l'avocat de l'accusé se contente pour l'instant d'indiquer que son client "dément catégoriquement l'accusation de tentative de viol". Jason Dottley, la victime supposée, précise quant à lui ne pas souhaiter réclamer le moindre centime au producteur. "Tout ce que je souhaite, c'est d'exposer ces personnes au grand jour afin qu'elles ne continuent pas à profiter des plus faibles".


Plus d'infos et voir les photos sur Gala

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016