Reportage Un potager sous-marin en Italie

 ( Acirc; copy; Alexis Rosenfeld / DIVERGENCE)
VSD - AA

Sur la côte ligure, des Italiens ont créé des serres sous-marines où poussent, sans arrosage ni pesticide, basilic, menthe, tomates, laitues, quinoa... Expérimental, ce Jardin de Nemo pourrait être « la » solution pour nourrir la planète.

A quelques mètres des rangées de transats et de parasols sur cette plage de la Riviera italienne, Luca Gamberini enfile combinaison et masque de plongée. Il part travailler, une bouteille d'air comprimé sur le dos et des sachets de semences enfermés dans une boîte étanche. Son jardin pas comme les autres est un potager sous-marin. Son père, Sergio, un fabricant de matériel subaquatique de Gênes, l'a imaginé en 2011. « L'idée lui est venue en rendant visite à un ami agriculteur. Pour que leurs deux mondes se rejoignent, il s'est dit qu'il faudrait créer des fermes sous-marines ! Planter des légumes sous l'eau, il s'agissait d'une blague, bien entendu, mais, finalement, mon père l'a fait », raconte Luca, 32 ans.

Sergio Gamberini a commencé par immerger une plante en pot, protégée par un sac plastique translucide. Cette bulle maintenait une température quasi constante, l'eau de mer s'évaporait, se condensait sur les parois et arrosait la plante, qui grandissait. Simple, encore fallait-il y penser ! Enthousiaste face au résultat, il décide de développer de vraies serres sous-marines. Aidé par des ingénieurs, le visionnaire Sergio s'attelle à ce défi futuriste. À 67 kilomètres de Gênes, à Noli, où il passe ses étés en famille, les expérimentations débutent. Comment fabriquer de grandes bulles et les ancrer solidement au fond ? Quelles semences et quel substrat utiliser ? Pendant cinq ans, l'équipe (...)Cliquez ici pour voir la suite

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016