François Bayrou : qui est sa femme Elisabeth ?

 (Voici.fr)
Voici - AA
Depuis bientôt un demi-siècle, François Bayrou fait route commune avec Elisabeth, son épouse. Une femme discrète, qui préfère l'ombre à la lumière et à qui il doit beaucoup.

En épousant François Bayrou en 1971, Elisabeth Perlant ne savait peut-être pas qu'elle épousait aussi la politique. Tous deux étaient alors âgés de 20 ans et suivaient des études à la fac. Un jour le regard du Garde des Sceaux d'Emmanuel Macron a croisé celui que tout le monde appelle Babeth, et ce fut le coup de foudre : « Babeth allait au Resto U. Je l'ai vue et voilà ! », écrivait François Bayrou sur son propre site internet il y a quelques années. Une première rencontre également évoquée dans le livre Bayrou l'obstiné, de Rodolphe Geisler, qui lui était consacré : « Ce dont [François Bayrou] se souvient, ce sont d'abord ses jambes, droites, belles attaches fines. Puis son visage. [Il] s'est dit : 'Cette fille, elle est pour moi'. »

Sûrs d'eux, les étudiants n'avaient pas perdu de temps et étaient passés devant monsieur le maire cinq mois après leur rencontre. Un mariage qui ne les détournera pas de leurs études, puisqu'ils sortiront diplômés de l'université. Ils choisiront de suivre la même voie qui les conduira à devenir tous les deux professeurs de Lettres. De leur union naîtront six enfants : Hélène, Marie, Dominique, Calixte, Agnès et André. Une famille nombreuse difficile à gérer en parallèle de sa carrière d'enseignante. Après la naissance de leur troisième enfant, Elisabeth Bayrou avait préféré mettre fin à sa carrière.

>>> Sorti de l'hôpital, François Bayrou raconte son terrible accident

Tandis que son mari gravit les échelons politiques, elle préfère rester en retrait et ne pas fréquenter plus que nécessaire ce milieu dont elle ne raffole pas. Ce qu'elle aime par-dessus tout, c'est « sa liberté » comme l'écrivait Rodolphe Geisler : « Elle déteste les mondanités. Depuis que son mari est député de Pau, c'est-à-dire depuis plus de 25 ans, Babeth a toujours, avec la même constance, refusé de se rendre à un dîner de notables en ville. [...] Tout au plus accepte-t-elle de faire une brève apparition au bras de son époux à chaque présidentielle ».

>>> François Bayrou perd son portable et contacte la police : on lui rit au nez

Aux pince-fesses, Elisabeth Bayrou préfère la tranquillité de Pau ou du petit village de Bordères, à quelques encablures de là. Un minuscule bourg de moins de 700 âmes où le couple possède une grande propriété. Sur celle-ci, ils pratiquent l'agriculture et l'élevage de chevaux, mais « pas de chevaux de courses » : « Tout ce qui touche aux chevaux est intégré à l'exploitation agricole », précisait François Bayrou en 2012 à L'Express. Babeth Bayrou avait d'ailleurs précisé dans Bayrou l'obstiné que ces animaux n'avaient pas sa préférence : « Le monde des courses, c'est celui des milliardaires. [...] Je préférerais que mon mari élève des moutons comme ça je pourrai m'en occuper. »

Un côté terre-à-terre, mais pas que, comme l'avait dit François Bayrou à Gala en 2012 : « Ma femme est profondément idéaliste. Elle considère souvent le monde politique comme léger et manquant de profondeur. Elle pense que cela ressemble trop souvent à la cour de récré. Mais la question politique l'intéresse. On en discute tous les jours. » Souvent par téléphone d'ailleurs, car : « Le fait que je sois obligé de vivre la moitié de la semaine à 850 km de la maison n'a pas été un handicap mais un atout. Sans cela, elle ne m'aurait peut-être pas supporté aussi longtemps  ! », s'amusait-il à préciser.

>>> François Bayrou confie qu'on lui trouve une ressemblance avec... Richard Gere

Une habitude de communication qui permet au couple de garder le lien intact, mais qui agace Babeth Bayrou, qui ne comprend pas que son mari l'appelle « quatre ou cinq fois par jour, juste comme ça, pour ne rien dire ». Il aurait pourtant dû comprendre son désir d'indépendance depuis le temps, car comme elle le dit : « J'aime bien qu'on me laisse la bride un peu longue... »


Plus d'infos et voir les photos sur Voici

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016