Sept à la maison : Stephen Collins de retour ? La créatrice dit oui !

 (Purepeople)
Purepeople - AA
Malgré les révélations sordides entourant l'acteur, il pourrait bien ne plus être blacklisté à Hollywood...

La série Sept à la maison aura-t-elle droit à un retour sur le petit écran ? C'est en tout cas ce que souhaite sa créatrice, réalisatrice et productrice. Brenda Hampton a d'ores et déjà indiqué qu'en cas de come-back, elle tiendrait à inclure tous les anciens acteurs...

Sans doute motivée par le succès du retour de plusieurs séries comme La Fête à la maison ou 24h, Brenda Hampton, interrogée par Life & Style, a confirmé qu'elle aimerait faire revenir Sept à la maison à la télévision. La créatrice espère convaincre tout le casting de l'époque de rejoindre le projet, y compris Stephen Collins, alias le révérend Eric Camden, pourtant paria à Hollywood depuis deux ans depuis sa mise en cause dans une affaire d'actes pédophiles... "J'aimerais l'inclure. Je pense que tous les acteurs aimeraient se retrouver à l'écran. Ce serait vraiment amusant !", a-t-elle dit.

Comme le souligne le site Jezebel.com, les acteurs de la série ne touchent plus d'argent sur les rediffusions depuis que la série a été retirée des écrans à cause des soucis judiciaires de Stephen Collins... Mais les membres du casting ne seraient sans pas doute d'accord pour lui redonner la réplique. D'ailleurs, Catherine Hicks, qui jouait la femme du révérend dans la série, avait dit à TMZ.com qu'elle était partante pour un tel projet mais sans le comédien puisqu'elle voulait ouvrir le premier épisode sur son cercueil !

"C'est très personnel, cela ne me concerne en rien du tout", s'est dédouanée Brenda Hampton à propos des révélations sur l'acteur. "Je pense que Catherine a été prise de court et a dit la première chose qui lui est passée par l'esprit", a-t-elle même tenté de temporiser.

Force est d'admettre, de toutes façons, que les chances de voir un projet de retour avec l'acteur accepté par une chaîne de télévision sont bien minces.

Stephen Collins, qui avait admis avoir eu des gestes pédophiles sur au moins trois filles mineures entre 1973 et 1994, n'a évidemment pas réagi...

Thomas Montet



Plus d'infos et voir les photos sur Purepeople

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016