Donald Trump : une incroyable nuit avec des prostituées russes au coeur du dossier que détiendrait Poutine

 (Voici.fr)
Voici - AA
Un rapport explosif sur de possibles liens entre Donald Trump et la Russie a été dévoilé cette nuit aux Etats-Unis. On peut y lire que Moscou disposerait d'informations très compromettantes sur les excès du nouveau président des Etats-Unis.

Un document de 35 pages enflamme actuellement les médias américains : dévoilé et décortiqué par CNN et Buzzfeed (qui l'a carrément mis en ligne dans son intégralité), il s'agit d'un rapport sur Donald Trump et la Russie. Il s'appuierait principalement sur des mémos obtenus de sources russes par un ancien agent du MI-6, les services secrets britanniques. Cet homme, qui dirige aujourd'hui une société spécialisée dans le renseignement, est considéré comme une source crédible par les officiels américains : les directeurs du FBI, de la CIA, de la NSA et du renseignement national ont présenté la semaine dernière, selon CNN, le document à Barack Obama et Donald Trump. Un rapport au contenu explosif, puisqu'il assure que Moscou aurait mené une campagne d'influence pour faire élire Trump, tout en obtenant des informations compromettantes sur lui afin de le manipuler.

Parmi les informations obtenues par l'ex-agent du MI-6, on trouve une histoire incroyable. Selon plusieurs de ses sources, en 2013, Donald Trump aurait réservé la suite présidentielle du Ritz Carlton de Moscou. Un choix loin d'être anodin, puisque Barack et Michelle Obama y auraient passé une nuit lors d'un déplacement en Russie. L'homme d'affaires aurait, à en croire le rapport, fait appel à des prostituées pour « souiller le lit dans lequel ils avaient dormi » en pratiquant des « golden showers devant lui ». Si vous ne voyez pas ce que c'est, cherchez sur Google. Enfin, évitez si vous êtes en train de manger. L'hôtel étant, toujours d'après le rapport, sous écoute et surveillance vidéo, cette soirée de débauche aurait pu être filmée. Selon un ex-agent des services de renseignement russes, ce ne serait pas un cas isolé : le comportement de Trump en Russie ces dernières années aurait fourni au Kremlin assez de matériel embarrassant pour pouvoir faire pression sur lui.

Alors, c'est sûr, comme ça, on dirait un roman de la collection SAS. Mais il faut bien préciser que ce rapport de 35 pages est à prendre avec de grosses pincettes : comme le précise CNN, le FBI est d'ailleurs en train de vérifier la crédibilité des informations, issues majoritairement de sources russes et non confirmées. Après analyse minutieuse des mémos, l'équipe de Buzzfeed prévient qu'il y a « des raisons sérieuses de douter » du contenu de ce rapport, qui comporte quelques fautes et inexactitudes. Sans surprise, Donald Trump a fermement démenti et a pesté contre ce qu'il considère comme une « chasse aux sorcières politique ». Soit à peu près ce qu'il a dit sur toutes les affaires qu'il traîne derrière lui, comme les nombreuses accusations de viol (et même de pédophilie) dont il a fait l'objet ces dernières années...


Plus d'infos et voir les photos sur Voici

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016