Cinq questions sur le procès historique des indépendantistes catalans à Madrid

D #39;anciens dirigeants catalans lors de leur proc egrave;s devant le Tribunal supr ecirc;me espagnol, le 12 f eacute;vrier 2019  agrave; Madrid. (J.J.GUILLEN / AFP)
Franceinfo - AA

Douze dirigeants politiques et associatifs sont jugés par le Tribunal suprême espagnol après la tentative de sécession de 2017. Les audiences devraient se poursuivre pendant trois mois.

"C'est le procès le plus important que nous ayons connu en démocratie." Voilà comment le président du Tribunal suprême espagnol, Carlos Lesmes, qualifie le procès de douze dirigeants indépendantistes catalans après la tentative de sécession de 2017. Ces personnalités sont jugées à Madrid, à partir du 12 février et pendant trois mois. La première journée devait se limiter à des questions de procédure, mais trois jours d'audiences sont prévus chaque semaine.

Au total, plus de 600 journalistes espagnols et étrangers sont accrédités pour suivre le procès, retransmis en direct sur les chaînes espagnoles. Des centaines de personnes sont attendues à la barre pour témoigner dans ce procès-fleuve de trois mois, dont l'ancien chef de gouvernement conservateur Mariano Rajoy. Le verdict ne devrait pas être rendu avant juillet. Franceinfo revient sur les enjeux de l'affaire.

1Qui sont les accusés ?

Douze responsables politiques ou dirigeants associatifs catalans comparaissent à partir de mardi à Madrid devant le Tribunal suprême espagnol pour rébellion et détournement de fonds, à la suite de la tentative de sécession de la Catalogne en octobre 2017. Principale figure de la tentative de sécession, l'ex-président catalan (...)

Lire la suite sur Franceinfo

X fermer la publicité
     © Free 2018