Inde : en un weekend, l'alcool frelaté tue une centaine de personnes

Les couloirs d #39;un h ocirc;pital (photo d #39;illustration) (VILevi/Shutterstock)
24matins - AA

Le nombre de décès liés à la consommation de l'alcool clandestin pourrait être revu à la hausse.

Les autorités indiennes ont annoncé la mort d'au moins 116 personnes ce weekend à cause de l'alcool frelaté. Et de nombreuses autres se trouvent toujours hospitalisées dans une zone située à cheval sur les États d'Uttar Pradesh et d'Uttarakhand, au Nord du pays.

Une gigantesque opération policière

Cette vague de décès a déclenché une très vaste opération policière contre les distilleries clandestines, conduisant à l'arrestation de 3.000 personnes suspectées de participer à la contrebande d'alcool.

Shailendra Kumar Sharma, porte-parole de la police du district de Saharanpur en Uttar Pradesh, où une soixantaine de décès ont été recensés, a précisé à l'AFP : "La plupart des morts sont survenues au cours du week-end et de nombreuses personnes des villages alentour sont traitées dans les hôpitaux locaux".

Ce genre d'hécatombe n'est pas rare en Inde, chaque année des centaines d'entre eux succombent car les contrebandiers ajoutent dans leurs boissons du méthanol, hautement toxique. L'International Spirits and Wine Association of India estime que sur les 5 milliards de litres d'alcool consommé chaque année dans le pays, 40% sont illégaux.

X fermer la publicité
     © Free 2018