Harcèlement sexuel : Google s'excuse et promet des changements

Le si egrave;ge de Google en Californie (Noah Berger/AP/SIPA)
RTL - AA

Accusée d'avoir couvert des cas de harcèlement sexuel, l'entreprise a promis plus de transparence et de soutien aux victimes. "Nous n'avons pas toujours fait ce qu'il fallait par le passé", a reconnu Sundar Pichai, patron de Google.

Accusé d'avoir couvert des cas de harcèlement sexuel, Google a promis jeudi 8 novembre transparence et soutien aux victimes, répondant ainsi à la colère de milliers de salariés qui avaient manifesté la semaine dernière, inspirés à leur tour par le mouvement #MeToo. "Il faut reconnaître que nous n'avons pas toujours fait ce qu'il fallait par le passé et nous en sommes sincèrement désolés", a écrit le patron du géant technologique Sundar Pichai dans un email aux salariés transmis à l'AFP. 

"Clairement nous devons effectuer des changements", a-t-il poursuivi, accompagnant son message d'une série de mesures pour "plus de transparence" et de "soutien". Google promet notamment de communiquer régulièrement le nombre de cas de harcèlement sexuel avérés dans l'entreprise...

Lire la suite sur RTL

X fermer la publicité
     © Free 2018