Asie du Sud-Est : le typhon Mangkhut sème le chaos

Des arbres ont  eacute;t eacute; d eacute;racin eacute;s par le vent dans la ville de henzhen en Chine, le 16 septembre 2018. nbsp; (SILENT HILL / AFP)
Franceinfo - AA

Aux Philippines, à Hong Kong, puis dans le sud de la Chine, le super typhon Mangkhut sème le chaos là où il passe. Avec des rafales atteignant jusqu'à 242 km/h, il est le plus puissant de l'année.

Une vision d'apocalypse. Dans les rues presque désertes de Hong Kong, les rares piétons sont littéralement emportés. La région est habituée aux typhons, mais Mangkhut est le plus puissant. Il détruit tout sur son passage, comme ces hangars, balayés, ou encore cet immeuble en construction. Les échafaudages en bambous, typiques de l'ancienne colonie britannique, s'envolent comme des fétus de paille. Sous les rafales, les gratte-ciel oscillent même sur leurs fondations. Comme mitraillées, leurs vitres explosent. Des appartements entiers sont dévastés.

Un spectacle de désolation

Dans cet autre hôtel, des paquets de mer envahissent tout le rez-de-chaussée. "Le personnel de l'hôtel nous a dit que c'était la porte d'entrée qui avait explosé", témoigne un résident de l'établissement. Aujourd'hui, dimanche 16 septembre, les vagues à Hong Kong étaient hautes comme des bâtiments de quatre étages. Ce soir, le super typhon poursuit sa route, laissant derrière lui un spectacle de désolation.

Voir la vidéo sur Franceinfo

X fermer la publicité
     © Free 2018