6 mois avec sursis pour un apiculteur qui, par vengeance, avait planté des vis dans les cultures de son voisin

Un essaim d #39;abeilles. Image d #39;illustration. (Darios / Shutterstock.com)
24matins - AA

Lundi en Autriche, le tribunal de Salzbourg a condamné un apiculteur de 81 ans à six mois de prison avec sursis pour avoir saccagé les cultures de son voisin, qu'il accusait d'avoir détruit ses ruches.

C'est par vengeance que cet octogénaire avait saboté les cultures de son voisin, également agriculteur retraité. Cette histoire se passe en Autriche. Le premier homme, un apiculteur de 81 ans, remarque qu'environ trente de ses ruches ont été détruites.

Pour lui, il ne semble faire aucun doute que cet acte est l'?uvre de son voisin, qui aurait ainsi aspergé les ruches de lisier. La responsabilité de ce second agriculteur dans les faits qui lui sont attribués n'a pas été établie, mais c'est la manière dont le premier a réagi qui lui a valu d'être poursuivi en justice.

Il plante des vis dans les cultures de son voisin, qu'il accuse d'avoir détruit ses ruches

Comme rapporté par 20 Minutes, l'apiculteur s'est ainsi attaqué aux cultures de son voisin en entaillant quelque cent balles d'ensilage pour l'alimentation bovine et en y plantant des vis.

En plus de cela, il a disséminé des pieux métalliques dans le champ de son "rival" afin d'endommager ses véhicules agricoles.

6.000 euros à verser à la victime

Des faits de vengeance qui, aux yeux du tribunal de Salzbourg, ont été qualifiés de "dégradations aggravées". Jeudi, le prévenu en a été reconnu coupable et condamné à six mois de prison avec sursis. Il devra en outre dédommager son voisin à hauteur de 6.000 euros.

Un verdict que l'on pourra estimer de clément après que l'avocat de l'accusé a plaidé un état de "sénilité modérée" pour son client.

X fermer la publicité
     © Free 2018