Vietnam : Les habitants priés de ne plus manger de viande de chien pour préserver l'image du pays

Illustration. Un  eacute;tal de viande de chien  agrave; Hano iuml;.  (Asia Images / Shutterstock.com)
24matins - AA

Les autorités souhaitent qu'Hanoï laissent l'image d'une "capitale civilisée et moderne".

Lundi, les autorités de la capitale vietnamienne ont sommé les habitants d'arrêter de consommer de la viande de chien.

Une demande qui vise à préserver l'image d'Hanoï, aux yeux des touristes et des expatriés, comme étant celle d'une "capitale civilisée et moderne".

Le chien, mais aussi le chat

Dans son communiqué, le Comité populaire de Hanoï indique encore : "Le commerce, le meurtre et la consommation de viande de chien ont suscité des réactions négatives chez les touristes et expatriés vivant à Hanoï".

Il est aussi demandé aux citoyens de négliger la viande de chat. Si elle est moins populaire que celle d'origine canine, il est possible de s'en procurer dans les zones rurales.

Des mets locaux populaires

En dehors de la seule bonne image que la ville veut refléter, cette demande entre dans le cadre d'un programme national visant à éradiquer la maladie virale de la rage à l'horizon 2021. Rien que depuis le début de cette année, trois personnes en sont mortes et deux autres ont été contaminées.

La viande de chien est servie rôtie, bouillie ou cuite à la vapeur. Elle est commercialisée dans les marchés et les échoppes alimentaires de Hanoï, environ un millier. Elle est traditionnellement accompagnée de vin de riz ou de bière.

X fermer la publicité
     © Free 2018