Suisse : 10 ans et demi de prison pour une Thaïlandaise accusée de traite d'êtres humains

La balance de la justice. Photo d #39;illustration.  (Shutterstock.com)
24matins - AA

Mercredi, le tribunal régional de Berne a condamné une Thaïlandaise de 58 ans à 10 ans et demi de prison pour avoir été à l'origine d'un vaste réseau de prostitution en Suisse.

Il s'agissait là d'un dossier majeur dans la problématique, observée ici en Suisse, de la traite d'êtres humains. Mercredi, le tribunal régional de Berne a condamné une Thaïlandaise de 58 ans à 10 ans et demi de prison, la prévenue ayant été reconnue coupable d'avoir organisé un vaste réseau de prostitution en terre suisse.

Cette quinquagénaire était accusée d'avoir, entre 2010 et 2014, fait illégalement venir de Thaïlande 75 femmes et transsexuels pour finalement les contraindre à se prostituer. Ce n'était pourtant pas la promesse initiale qu'elle leur avait faite. Du moins pas dans ce que ces victimes pouvaient s'imaginer.

Promis à un travail en Suisse, des femmes et transsexuels thaïlandais contraints au trottoir

Comme le rapportent nos confrères du Figaro, cette femme avait promis à ces 75 personnes de leur trouver du travail en Suisse. Elle gérait leurs visas et le coût du voyage.

Mais une fois sur place, ces femmes et transsexuels étaient amenés à rembourser ces frais par la prostitution, ne possédant ainsi pas de bagage linguistique suffisant pour échapper à cette voie. Le montant de leur "dette" pouvait s'élever jusqu'à 30.000 francs suisses (soient près de 25.800 euros).

Plusieurs victimes ont pensé à mettre fin à leurs jours

Évoquant un système "complexe, bien organisé et méprisant la dignité humaine", le président du tribunal a bien signifié qu'aucune des victimes, venant de milieux défavorisés, n'avait accepté de son plein gré cette prostitution. Plusieurs d'entre elles ont même connu des troubles post-traumatiques qui, dans certains cas, ont pris la forme de pensées suicidaires.

Alors que la procureure avait requis douze ans d'emprisonnement et la défense six à l'encontre de la prévenue, le verdict rendu aura donc davantage penché vers la peine la plus lourde.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018