En Sibérie, une curieuse "pluie de sang" s'est abattue sur une ville

Le ph eacute;nom egrave;ne de la  quot;pluie de sang quot;  agrave; Norislk, en juillet 2018 (Capture  eacute;cran Twitter)
24matins - AA

Le phénomène, connu mais rare, a eu lieu le 3 juillet dernier dans un quartier de la ville de Norilsk. Sa cause a vite été déterminée.

Le 4 juillet dernier, le Siberian Times titrait : "Une plaie biblique ? L'Apocalypse ? Que se passe-t-il ?". Autant d'interrogations nées de la bien étrange "pluie de sang" s'étant abattue la veille sur un quartier de la ville de Norilsk, au nord de la Russie.

Une des villes les plus polluées de Russie

Si les habitants ont été stupéfaits par la teinte rouge prédominant dans le paysage, ils ont aussi eu peur qu'une pollution toxique en soit à l'origine. Car non loin se situe une usine métallurgique de la compagnie Nornickel.
Mais sa direction a vite affirmé qu'aucune toxicité n'était à redouter. D'après elle, une opération de nettoyage durant laquelle de l'oxyde de fer a été évacué d'un atelier de production est à l'origine du phénomène.

Des vents violents et la pluie ont donc fini par colorer l'environnement. Des résidus sont pourtant analysés, une précaution nécessaire dans cette ville de 100.000 habitants où l'espérance de vie est de 60 ans, et qui se trouve être l'une des plus polluées de Russie.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018