Jérusalem : "Donald Trump jette de l'huile sur le feu", estime Alain Duhamel

Donald Trump a reconnu mercredi  quot;officiellement J eacute;rusalem comme capitale d #39;Isra euml;l quot; (AFP / Saul Loeb)
RTL - AA

ÉDITO - L'éditorialiste revient sur les différentes raisons qui ont poussé le président américain à reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, malgré les mises en garde venues du monde entier.

Donald Trump vient de jeter de l'huile sur le feu au coeur de la région la plus inflammable du monde. Tout le monde a essayé de l'en dissuader : le Pape, qui est partie prenante puisque Jérusalem c'est la ville sainte des trois religions monothéistes, les alliés musulmans de Donald Trump, le roi de Jordanie qui est responsable et protecteur des lieux saints pour les musulmans, l'Union européenne et Emmanuel Macron qui a dit ce qu'il avait à dire de façon courtoise, mais assez ferme.

En réalité, il y a eu unanimité contre cette décision, il y a une seule exception qui est Benjamin Netanyahu, qui lui dit que c'est une "journée historique". Il a raison, c'est une journée historique, mais malheureusement pas dans le sens qu'il emploie. 

Il y a plusieurs raisons à cette décision de Donald...

Lire la suite sur RTL


ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016