Argentine. Mandat d'arrêt contre l'ancienne présidente Cristina Kirchner

La justice argentine a ordonn eacute;, ce jeudi 7 d eacute;cembre, la lev eacute;e d #39;immunit eacute; et l #39;arrestation de l #39;ex-pr eacute;sidente et s eacute;natrice argentine Cristina Kirchner. (Archives AFP.)
Ouest France - AA

La justice argentine a ordonné, ce jeudi 7 décembre, la levée d'immunité et l'arrestation de l'ex-présidente et sénatrice argentine Cristina Kirchner. Elle est poursuivie pour entrave à l'enquête sur l'attentat contre une mutuelle juive qui avait fait 85 morts en 1994.

La décision fait la une des médias argentins. La justice argentine a ordonné, ce jeudi 7 décembre, la levée d'immunité et l'arrestation de l'ex-présidente et sénatrice Cristina Kirchner. Elle est poursuivie pour entrave à l'enquête sur l'attentat contre une mutuelle juive qui avait fait 85 morts en 1994. La justice lui reproche d'avoir signé un pacte avec Téhéran pour que des hauts fonctionnaires iraniens, soupçonnés d'avoir commandité l'attentat contre la mutuelle Amia, soient entendus par des magistrats argentins à Téhéran faute de pouvoir le faire à Buenos Aires.

Élue sénatrice en octobre, Cristina Kirchner doit prendre ses fonctions le 10 décembre. Pour que le mandat d'arrêt puisse être exécuté, une procédure de levée d'immunité parlementaire sera nécessaire. Cette levée devra être approuvée à la majorité des deux tiers par le Sénat, lequel devra auparavant être convoqué en session extra...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016