Japon. Un drone pour chasser les employés qui font trop d'heures sup'

Pour lutter contre le ph eacute;nom egrave;ne des heures suppl eacute;mentaires  agrave; rallonge, une soci eacute;t eacute; japonaise croit avoir trouv eacute; la solution : un drone au bureau, chassant en musique les employ eacute;s trop z eacute;l eacute;s. (AFP)
Ouest France - AA

Pour lutter contre le phénomène typiquement japonais des heures supplémentaires à rallonge, une société du pays croit avoir trouvé la solution : un drone au bureau, chassant en musique à partir d'une certaine heure les employés trop zélés.

Il s'appelle « T-Frend ». « Il », c'est le nom du modèle de drone imaginé par une société japonaise pour lutter contre l'excès d'heures supplémentaires au bureau, un vrai problème au Japon. L'engin doit rôder autour de ceux qui tentent de travailler trop tard le soir, leur envoyant dans les oreilles la chanson écossaise Auld Lang Syne, connue sous le titre Ce n'est qu'un au revoir en français et souvent utilisée au Japon pour annoncer la fermeture imminente des magasins.

« Vous ne pouvez pas travailler quand vous vous dites : 'il (le drone, NDLR) va bientôt arriver maintenant' et que vous entendez Auld Lang Syne en plus de ses vibrations », a déclaré, lors d'une conférence de presse ce jeudi 7 décembre, Norihito Kato, un dirigeant de Taisei, société de sécurité et de nettoyage qui a co-développé le système. Le drone est équipé d'une caméra dont les images peuvent être vues en temps réel à distance, et enregistrées. L'engi...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016