Quotas de réfugiés. Hongrie, Pologne et République tchèque renvoyés devant la Cour de justice

La Hongrie de Viktor Orban devra s #39;expliquer devant la Cour de justice europ eacute;enne. (Photo : AFP.)
Ouest France - AA

La Commission européenne renvoie les trois pays devant la Cour de justice, estimant qu'ils n'ont pas rempli leurs obligations en matière d'accueil des migrants.

Deux avertissements n'ayant pas suffi, la Commission européenne a décidé de renvoyer trois pays devant la Cour de justice de l'Union européenne.

Bruxelles estime que la Hongrie, la Pologne et la République tchèque n'ont pas rempli leurs obligations en matière d'accueil de réfugiés. 

La Hongrie, mauvais élève

Au plus fort de la crise des migrants, l'UE s'est dotée d'un programme temporaire de relocalisation d'urgence depuis l'Italie et la Grèce avec des quotas d'accueil par Etat membre. Elle reproche aux trois pays de ne pas avoir participé dans la mesure de leurs engagements. 

« La Hongrie n'a pris aucune mesure depuis le début du programme de relocalisation et la Pologne n'a procédé à aucune relocalisation ni offert aucune place depuis décembre 2015, explique la Commission dans un communiqué. La République tchèque n'a procédé à aucune relocalisation depuis août 2016 ni offert aucune nouvelle place depuis plus d'un an. »

Des milliers de personnes à « relocaliser »

La Hongrie et la Slovaquie avaient tenté de contester le méca...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016