Jérusalem: trois choses à savoir pour comprendre la crise

Vue de la Vieille ville de J eacute;rusalem, avec le D ocirc;me du Rocher et le Mur des lamentations (aussi appel eacute; Mur occidental), le 5 d eacute;cembre 2017.  (Thomas Coex - AFP)
bfmtv - AA

En reconnaissant Jérusalem comme la capitale d'Israël, Donald Trump a ravivé les tensions autour d'une ville de près de 900.000 habitants où se côtoient plusieurs peuples et religions. 

Le président américain a annoncé ce mercredi soir qu'il considérait Jérusalem comme la capitale d'Israël. La décision a suscité d'importantes réactions, à la fois des dirigeants des pays voisins comme du reste de la scène internationale. Voici quelques aspects de la ville et de ses près de 900.000 habitants, dont 300.000 Palestiniens.

  • Quel est le statut de Jérusalem? 

Israël a pris le contrôle de la partie orientale de Jérusalem aux dépens de la Jordanie pendant la guerre de 1967 et l'a ensuite annexée. La communauté internationale n'a jamais reconnu cette annexion et les ambassades sont installées à Tel-Aviv, mais Israël a déclaré que la ville était sa capitale "indivisible".

De leur côté, les Palestiniens voient Jérusalem-Est comme la capitale de leur futur Etat. La Vieille ville, située à Jérusalem-Est, abrite des sites sacrés du judaïsme, du christianisme et de l'islam.

  • Une population divisée 

La population de Jérusalem est divisée entre Israéliens et Palestiniens, ainsi qu'au sein de la population juive entre un tiers se définissant comme ultra-orthodoxes, un tiers comme simplement religieux et un dernier tiers...

Lire la suite sur BFMTV.com

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016