Honduras. La présidence d'accord pour un recomptage total des voix

Le pr eacute;sident sortant du Honduras, Juan Orlando Hernandez, candidat  agrave; sa propre succession, a acc eacute;d eacute; mardi  agrave; la demande de l #39;opposition d #39;un recomptage total des votes de l #39; eacute;lection pr eacute;sidentielle (EPA/MAXPPP)
Ouest France - AA

Le président sortant du Honduras, Juan Orlando Hernandez, candidat à sa propre succession, a accédé mardi à la demande de l'opposition d'un recomptage total des votes de l'élection présidentielle du 26 novembre pour écarter les accusations de fraude en sa faveur.

Alors que des soupçons de fraude planent sur l'élection présidentielle au Honduras et que l'état d'urgence a été décrété samedi, le président sortant a accepté un recomptage des voix.

« Nous sommes ouverts à l'examen, à la révision (du scrutin) une, deux, trois, autant de fois que nécessaire. Nous n'avons aucun problème », a déclaré le président, 49 ans et candidat à sa propre réélection malgré les dispositions constitutionnelles.

Il a ainsi donné son aval à la demande de l'ancien président Manuel Zelaya, leader de l'opposition, qui avait réclamé un peu plus tôt mardi la vérification de l'ensemble des 18 000 procès-verbaux de la présidentielle.

Écarter les soupçons de fraude

 

L'opposition espère ainsi écarter la possibilité d'une fraude favorable au président sortant, contre son adversaire de gauche, Salvador Nasralla, un présentateur de télévision de 64 ans novice en politique.

L'ancien président Zelaya avait auparavant ...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016