Nantes. Opération escargot :fin des perturbations sur le périphérique

Ouest France - AA

Une soixantaine de chauffeurs VTC ont quitté Atlantis vers 8 h 20, lundi 4 décembre, pour démarrer une opération escargot vers la préfecture, à Nantes. Toute la matinée, le trafic sur le périphérique a été perturbé. On a compté jusqu'à 12 km de bouchons.

Ce lundi 4 décembre, une soixantaine de chauffeurs VTC nantais ont mené une opération escargot sur le périphérique, à Nantes. Les chauffeurs VTC avaient prévenu « Nous y resterons jusqu'à ce que l'on obtienne une entrevue avec la préfète » , avait indiqué Angélique Louis, déléguée syndicale SCP-VTC (Unsa). Ce lundi 4 décembre, ils ont roulé au pas, sur le périphérique nantais, au départ d'Atlantis, à partir de 8 h 20. Une soixantaine de voitures se rendaient à la préfecture à deux à l'heure.

Le bouchon s'étendait de la porte de Bouguenais à la porte d'Armor sur le périphérique extérieur ouest de Nantes et sur quelques kilomètres en amont de la porte d'Armor. On a recensé ainsi jusqu'à 12 km de bouchons. Le trafic est revenu à la normale depuis 11 h.

Les chauffeurs réclament trois sièges en commission aux côtés des taxis en préfecture et la mise en place d'un tarif minimum pour les VTC. Ce qui obligerait Uber notamment à...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016