Londres confrontée à une recrudescence des attaques à l'acide

Des livreurs manifestent devant le Parlement, le 18 juillet 2017  agrave; Londres, pour protester contre la multiplication des attaques  agrave; l #39;acide.  (Niklas Halle #39;n - AFP)
bfmtv - AA

Plus de 450 attaques à l'acide ont été enregistrées à Londres en 2016. Un nombre toujours en augmentation, qui a poussé la ministre de l'Intérieur à suggérer de criminaliser la possession sans raison de substances corrosives dans l'espace public. 

Le livreur Jabed Hussain était arrêté à un feu rouge, à Londres, quand deux hommes ont aspergé son visage d'acide avant de lui voler sa mobylette. Un phénomène en forte progression dans la capitale britannique et qui inquiète de plus en plus.

"S'ils voulaient prendre ma moto, ils avaient de nombreuses armes à disposition (...) Pourquoi ont-ils choisi l'acide?", s'interroge-t-il, de retour avec l'AFP sur les lieux de l'agression, survenue un soir de juillet à Hackney, dans l'est de Londres.

Le jeune homme, encore très choqué, se rappelle avoir senti "une brûlure" sur son visage qui ne présente aujourd'hui pas de cicatrices, grâce à la protection offerte par son casque de moto.

454 attaques en 2016

Un livreur de pizza s'en est moins bien sorti début novembre: l'attaque, survenue dans le nord-est de la ville alors que la visière de son casque était relevée, lui a gravement brûlé les yeux et le visage. 

Les deux hommes comptent parmi les nombreuses victimes de ce genre d'attaques, en nette progression ces dernières années: 166 en 2014 puis 261 l'année suivante et 454 en 2016. Surtout localisées dans l'est de Londres, elles sont principalement le...

Lire la suite sur BFMTV.com

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016