L'avenir du Brexit passe par un accord sur l'Irlande, selon Donald Tusk

Donald Tusk ( agrave; droite), le pr eacute;sident du Conseil europ eacute;en, et Leo Varadkar, le Premier ministre irlandais (EPA/MAXPPP)
Ouest France - AA

L'Irlande pourra mettre son veto à la proposition sur les modalités de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, a déclaré vendredi le président du Conseil européen, Donald Tusk. En jeu, le retour ou non d'une frontière entre le sud et le nord de l'île. Theresa May et son gouvernement ont jusqu'à lundi pour formuler une offre définitive sur cette question.

L'Union européenne refusera les demandes de la Grande-Bretagne sur l'ouverture de négociations commerciales post-Brexit entre Londres et Bruxelles si l'Irlande n'est pas satisfaite par les propositions britanniques concernant sa frontière avec l'Irlande du Nord, a déclaré vendredi le président du Conseil européen.

Donald Tusk, qui présidera les 14 et 15 décembre un sommet présenté comme capital pour l'avenir des négociations entre le Royaume-Uni et les Vingt-Sept, s'exprimait après une rencontre avec le Premier ministre irlandais Leo Varadkar à Dublin.

L'Irlande aura son mot à dire

« Avant de proposer aux dirigeants (européens) les grandes lignes sur la transition et sur les futures relations, je consulterai le chef du gouvernement (Varadkar) pour savoir si la proposition du Royaume-Uni est suffisante pour l'Irlande », a décl...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr


ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016