Tony Blair convaincu qu'il est possible d'arrêter le Brexit

Tony Blair.  (Riccardo Savi / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)
bfmtv - AA

Dans un entretien accordé au Figaro, diffusé sur le site du journal ce mercredi soir, l'ex-chef du gouvernement britannique plaide pour un retour en arrière et le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. 

Visiblement, le Brexit, voté démocratiquement par le peuple britannique en juin 2016 et déclenché par un autre vote, celui du Parlement en mars dernier, a toujours du mal à passer pour Tony Blair, qui ne dispose plus d'aucun mandat électif. Celui qui n'est plus Premier ministre du Royaume-Uni depuis dix ans a donné une interview au Figaro, publiée ce mercredi soir sur le site du journal, à l'occasion d'un passage à Paris.

Six options 

Selon lui, six options s'offrent à son pays, en pleine négociation avec l'Union européenne au sujet de son départ des institutions européennes: un maintien strict dans l'Union européenne, un maintien dans une Union réformée (la solution qu'il appelle de ses v?ux), une rupture avec les institutions politiques européennes mais un maintien dans l'union douanière et le marché unique, une sortie assortie d'un accord économique spécial, un sortie intégrale, ou une absence d'accord. 

Tony Blair assure: "Mon pays a le droit de changer d'avis, je veux me battre pour ça. À mesure que le coût et la difficulté de la sortie de l'Union européenne apparaissent plus clairement, que des nouveaux faits sont rendus publics, il est...

Lire la suite sur BFMTV.com

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016