CMA CGM. « Le scandale de l'amiante continue » assure la CGT

Des pi egrave;ces amiant eacute;es ont  eacute;t eacute; rep eacute;r eacute;es  agrave; bord du  laquo; CMA CGM Fidelio  raquo;. (D.R.)
Ouest France - AA

Après les révélations de l'hebdomadaire Le Marin sur la présence d'amiante à bord de navires de la compagnie CMA CGM basée à Marseille, la compagnie confirme que plusieurs des 180 navires de sa flotte sont concernés.

« Le scandale de l'amiante continue dans le monde maritime », a assuré mardi l'Union fédérale des pensionnés et veuves de la marine marchande (CGT) en réaction aux informations faisant état de présence d'amiante à bord de navires de la compagnie CMA CGM.

Le Marin a révélé mercredi dernier la présence d'amiante à bord de navires de la compagnie basée à Marseille, une information confirmée mardi à l'AFP par CMA CGM.

Une enquête interne en cours

Sur ses 22 navires immatriculés au registre international français (Rif), neuf sont concernés par cette présence d'amiante, a indiqué à l'AFP la compagnie maritime, évoquant « quelques pièces », comme des joints ou des garnitures de freins de treuils.

« Quelques autres navires » sont également concernés par la présence d'amiante à bord, parmi les 180 dont la compagnie est propriétaire, a ajouté cette dernière.

Ces éléments amiantés ne sont pas d'origine, mais proviennent « de fournisseurs intervenant dans le cadre d'opérations...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016