La Bulgarie attire de plus en plus d'entrepreneurs français

Comment sommes-nous vus par les travailleurs  eacute;trangers install eacute;s en France. Aujourd #39;hui la vision nbsp;d #39;une am eacute;ricaine. (MAXPPP)
Franceinfo - AA

En 10 ans, les échanges entre la Bulgarie et la France ont progressé de 67%. Le pays le plus pauvre d'Europe met tous les atouts de son côté pour accroître son développement avec notamment une fiscalité faible.

De plus en plus d'entrepreneurs français choisissent la Bulgarie. La raison ? Le coût du travail et une fiscalité faible. Adrien Bacchi a sauté le pas il y a près de 10 ans. Avec sa start-up spécialisée dans les jeux éducatifs, il vend ses produits à des prix français, mais avec un coût de travail bulgare. Et à ce jeu-là, même ses salariés français sont payés au SMIC, beaucoup moins qu'à Paris donc, mais quatre fois le salaire moyen en Bulgarie.

Une fiscalité très attractive

Ce coût du travail qui défie toute concurrence, c'est pour Adrien plus de confort pour gérer les aléas de son entreprise. Outre la faiblesse du coût de sa main-d'oeuvre, la Bulgarie mise sur une législation fiscale très attractive. "L'impôt sur les sociétés est de 10%, l'impôt sur le revenu également. L'entrepreneuriat est très facile parce qu'on peut enregistrer une société en Bulgarie de manière très facile, en une semaine avec un capital minimal d'un euro par exemple", explique Vessela Todorova-Mosettig, directrice de la chambre de commerce France-Bulgarie. Ces arguments ont déjà convaincu 300 Français.

Voir la vidéo sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016