Majorque : quand le tourisme bouleverse une île

La plage de Porto Soller, sur l #39; icirc;le de Majorque, la plus grande de l #39;archipel des Bal eacute;ares (Espagne), le 15 janvier 2014. (GODONG / BSIP / AFP)
Franceinfo - AA

Majorque, la plus grande des îles Baléares (Espagne), est confrontée à un afflux de touristes. Certains habitants en appellent à une meilleure régulation.

Dans le port de Palma de Majorque (île espagnole), c'est un incessant défilé de bateaux de croisière. En été, ils sont jusqu'à huit chaque jour, avec à bord des milliers de touristes allemands, anglais, suédois ou encore français. En quelques minutes, les rues du centre de la ville sont bondées et les terrasses prises d'assaut. À force de slalomer entre les vacanciers, certains résidents se sentent envahis.

Le tourisme, 80% de l'économie de l'île

Un collectif de défense des habitants a été créé. "Peu à peu, tout devient dirigé vers les touristes et non vers ceux qui vivent ici toute l'année", explique Maria Barcela, membre du collectif "Ciutat per a qui l'habita". Seules quelques enseignes résistent face aux magasins de souvenirs. Les habitants reprochent aussi aux visiteurs de faire grimper les prix de l'immobilier. Les loyers sont devenus tellement élevés que certains habitants peinent à se loger. 10 millions de touristes ont fréquenté les plages de Majorque l'an dernier, et ils sont chaque année 10% plus nombreux. Le tourisme représente à lui seul 80% de l'économie de l'île.

Voir la vidéo sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016