États-Unis : le personnel d'un fast-food endormi, un homme ivre se fait à manger tout seul

Un homme dans un Waffle House aux  Eacute;tats-Unis (capture d #39; eacute;cran page Facebook d #39;Alex Bowen)
24matins - AA

En se rendant de nuit dans un fast-food, un Américain, ivre de son propre aveu, s'est lui-même mis aux fourneaux après avoir constaté que le personnel du Waffle House était endormi. Un client étant revenu le lendemain pour payer son repas de la veille.

Cette histoire s'est passée la semaine dernière en Caroline du Sud (États-Unis). Alex Bowen, un Américain l'ayant depuis racontée à ABC, a connu une nuit comme il n'en avait probablement jamais vécue. Il était alors aux alentours de 3h00 et, de son propre aveu, notre homme était "assez saoul".

Précisons qu'en dépit de l'heure tardive, Alex s'était rendu dans un Waffle House, soit un fast-food, pour y assouvir une faim. Une fois sur place, il attend que l'on vient prendre sa commande. Après dix minutes, l'homme constate que l'unique employé des lieux est endormi. Il décide alors de prendre les choses en main.

Le client d'un fast-food se fait lui-même à manger, ainsi que la vaisselle

Comme rapporté par 20minutes.fr, cet Américain se met ainsi à "faire chauffer le grill pour [se] faire un Texas Bacon Cheese Steak Melt". Il déguste ensuite son sandwich, mais ne rentre pas chez lui tout de suite après. Était-ce le fruit d'une conscience bien éveillée ou bien de celui de sa consommation excessive d'alcool, toujours est-il qu'Alex a fait la vaisselle avant de prendre le chemin du retour. Il dit d'ailleurs être revenu le lendemain pour payer son repas de la veille.

Couldn't sleep so I went to waffle house....guess what...everyone on shift was asleep

Publié par Alex Bowen sur mercredi 29 novembre 2017

L'employé endormi a été temporairement suspendu

On apprend au passage que l'employé qui était censé servir Alex a été suspendu une semaine par Waffle House. Le fast-food a également publié un communiqué dans lequel il loue les qualités de cuisinier du client, jusqu'à même évoquer la possibilité de l'embaucher : "Notre manager régional a discuté à Alex et lui a présenté ses excuses. Pour des raisons de sécurité, nos clients ne devraient jamais aller derrière le comptoir. Mais clairement, Alex a du talent en cuisine, nous aimerions lui parler car on pourrait avoir un poste pour lui."

On ignore encore quelle réponse cet ex-militaire a fourni à Waffle House.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016