Cinq questions sur le baptême de Yuan Meng, le bébé panda du zoo de Beauval

Yuan Meng lors de sa  quot;c eacute;r eacute;monie du nom quot;, au zoo de Beauval (Loir-et-Cher), le 4 d eacute;cembre 2017. nbsp; (THIBAULT CAMUS / AFP)
Franceinfo - AA

L'épouse du président de la République, Brigitte Macron, qui est la marraine du panda, et le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhang Yesui, étaient réunis lundi pour annoncer le prénom du panda.

Cette petite boule de poils gris et blanc rosé a enfin son petit nom. Il s'appelle Yuan Meng, ce qui en chinois signifie "la réalisation d'un rêve, d'un souhait", et pèse déjà plus de sept kilos : Brigitte Macron a baptisé, lundi 4 décembre au zoo de Beauval (Loir-et-Cher) le bébé panda né le 4 août. Franceinfo revient sur cet événement au sommet dans les relations entre la France et la Chine.

1Pourquoi attendre autant de temps pour lui donner un nom ?

Un nom, ça se mérite chez les pandas. Le baptême de cet ours herbivore, "trésor national chinois", fait donc l'objet d'une grande attention. Mais, avant de mettre au point les festivités, il a fallu laisser passer une période de trois mois, pour s'assurer que le bébé était viable. "La cérémonie du baptême est importante car on nomme les bébés pandas une fois qu'on est sûr qu'ils vont survivre. La tradition veut que l'on attende au moins le 100e jour", a ainsi indiqué sur BFMTV Jérôme Pouille, spécialiste des pandas.

Quelques minutes après son baptême, Yuan Meng avait déjà (...)

Lire la suite sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016