La NASA affirme que « quelque chose bouge » à l'intérieur de la planète Cérès

Ouest France - AA

Elle est la plus petite planète naine reconnue de notre système solaire, avec un diamètre de 950 km seulement. Située entre Mars et Jupiter, c'est aussi l'une des plus énigmatiques. Parce qu'elle est dotée d'une atmosphère ténue. Parce qu'elle libère en permanence deux geysers de vapeur d'eau. Et, surtout, parce que quelque chose bouge à l'intérieur, si l'on en croit les ingénieurs de la Nasa. Explications.

Une gueule couturée, boursouflée, pleine de creux et de bosses, de rides et de cicatrices. Comme tous les corps célestes, Cérès montre sans fard aux télescopes terrestres et à la sonde spatiale Dawn, lancée en 2007 pour l'observer, les ravages du temps. Seulement voilà : d'après les spécialistes de la Nasa, ses reliefs, ses failles et certains de ses petits cratères ne sont pas la conséquence de collisions avec d'autres astéroïdes ou des comètes, mais le fruit d'un matériau qui a germé de l'intérieur de Cérès vers la surface. Pour eux, « quelque chose bouge » à l'intérieur.

Et ce quelque chose n'est rien l‘autre que l'océan récemment découvert au sein de la planète naine, océan qui gèle et se dilate au fil du temps et des variations de température. Qui respire, bo...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016