Australie : volé durant un cambriolage, un chiot réapparaît trois jours plus tard dans sa famille

Chiot labrador. Image d #39;illustration. (Stefanomas / morgueFile)
24matins - AA

Le lundi 6 novembre dernier en Australie, des cambrioleurs ont pénétré chez une famille et lui ont volé objets de valeur ainsi qu'un bébé labrador. Pour une raison restant à déterminer, l'animal est réapparu chez ses vrais propriétaires trois jours plus tard.

Tout est mal qui finit presque bien. Le lundi 6 novembre dernier à Melbourne (Australie), une famille avait été cambriolée entre 9h30 et 11h30 (heures locales). Parmi les objets dérobés, un ordinateur portable, une tablette et des bijoux. Sasha, chiot labrador de deux mois, avait également été volé par les malfaiteurs.

Nos confrères de 20 minutes version helvète ajoutent que la disparition de l'animal a profondément attristé Maia, la fillette de la famille âgée de 4 ans. Les autorités de Victoria ont eu recours aux médias nationaux et aux réseaux sociaux pour permettre aux recherches d'aboutir dans les plus brefs délais.

Chiot volé durant un cambriolage : l'animal avait une santé instable

Les parents de la petite fille ont quant à eux déclaré dans la presse que Sasha était arrivé parmi eux une semaine avant les faits et que son état de santé instable nécessitait une prise en charge régulière, si ce n'est de tous les instants.

Et puis, trois jours plus tard, une sorte de miracle s'est produit, comme l'a raconté Ryan, le père de Maia, au Herald Sun (en anglais) : "Ce matin-là, ma femme s'est réveillée, s'est fait un café et est passée près de la porte coulissante, et elle a remarqué une silhouette qui bougeait dans la niche".

Des remords ou une forte volonté de retrouver ses maîtres ?

Les recherches se poursuivent pour localiser les malfaiteurs ainsi que le reste de leur butin. Pour le père de la fillette, les auteurs du cambriolage ont dû être pris de remords ou de peur pour finalement décider de relâcher l'animal. On peut également se demander si ces individus ont jugé après coup que le chiot ne représentait pas un intérêt commercial pour eux. Autre hypothèse à considérer, celle voulant que Sasha se soit elle-même extirpée des mains de ses bandits pour retrouver sa véritable famille.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016