Rennes. Pierre-Adrien revient de Thaïlande à vélo... pour voter

Sur la vingtaine de pays qu #39;il a travers eacute;, Pierre-Adrien a eu un v eacute;ritable coup de c oelig;ur pour l #39;Iran. (Photo : DR.)
Ouest France - AA

Le Rennais Pierre-Adrien Mongin revient ce samedi sur ses terres après un périple de 16 000 km à deux-roues.

Il devait revenir à Rennes pour Noël, Pierre-Adrien Mongin arrive ce samedi 22 avril, veille du premier tour de l'élection présidentielle.

« Les problèmes de visa m'ont contraint à contourner le Turkménistan, soit 2 000 km supplémentaires », explique le Rennais de 26 ans, diplômé d'une école de commerce.

13 mois de rencontres

En vélo, le Breton est parti de Bangkok (Thaïlande) au milieu du mois de mars 2016 pour rallier le point zéro des routes de France à Paris, le 1er avril, puis sa région natale.

« Pendant 13 mois, j'ai frappé aux portes pour rencontrer le plus de monde possible », raconte Pierre-Adrien.

Attaché à son fidèle deux-roues, il traverse une vingtaine de pays mais trois d'entre-eux se détachent : « La Chine et le Tibet pour la nature, l'Ouzbékistan pour l'architecture et l'Iran pour l'humain. L'accueil y est extraordinaire, les gens ne me laissaient pas partir. »

« Le vélo est un outil social »

Sur les 16 000 km de voyage, le deux-roues, chargé de plusieurs dizaines de kilos de matériel, a permis à l'aventurier de faciliter ses échanges avec les différentes ...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016