Crêperie. Le sticker de Ty Billig à Quimperlé fait le tour du monde

Olivier Ewan Le Garrec a commenc eacute;  agrave; distribuer ses stickers il y a sept ans. Aujourd rsquo;hui, on les retrouve partout dans le monde. De Venise,  agrave; l rsquo;Australie, en passant par Ushuaia. La preuve en images. (Ouest-France)
Ouest France - AA

C'est désormais un défi de haut vol que se lancent gaiement les clients de la crêperie Ty Billig, à Quimperlé (Finistère). Ils photographient son sticker " Non aux hamburgers, oui à la crêpe au beurre" aux quatre coins du monde.

Il y a peu, Conan Guillou a redoublé d'imagination avec un selfie sur son surf, alors qu'il prenait une vague à Fort-Bloqué, près de Lorient (Morbihan). Il a fait apparaître l'autocollant de la crêperie Ty Billig, installée à Quimperlé (Finistère)  avec le fameux slogan « Non au hamburger, oui à la crêpe au beurre ».

C'est devenu un vrai défi sur la toile. À chacun sa prise de vues pour faire mieux que le précédent. Secret toujours bien gardé, le cliché apparaît sur la page Facebook Ty Billig comme un challenge infini.

Lire aussi : Bénédicte vend ses crêpes dans les supermarchés de Californie

De Venise au Cercle polaire

On a déjà fait très fort, parmi les clients d'Olivier Ewan Le Garrec. On a photographié le sticker en Australie, au Québec et en Argentine, devant les gondoles de Venise et dans son cockpit, près du cercle polaire en Norvège, etc. On est allé taquiner le Mc Donald de New York et caresser le ciel du Sri Lanka.

Tour infernal d'une savoureuse c...

Lire la suite sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016