Agnès Thill recadrée par En Marche après ses propos sur le "lobby LGBT" à l'Assemblée

L #39;Assembl eacute;e nationale le 6 novembre 2018, jour des Questions au gouvernement (Lionel BONAVENTURE / AFP)
RTL - AA

La députée de l'Oise a été mise "une dernière fois" en garde par son parti, pour avoir parlé dans un tweet d'"un puissant lobby LGBT à l'Assemblée nationale".

Agnès Thill n'en est pas à son premier dérapage. Quatre mois après ses propos concernant l'euthanasie, la députée La République en Marche s'est exprimée mercredi soir sur Twitter concernant l'extension de la PMA. L'élue de l'Oise a parlé d'"un puissant lobby LGBT à l'Assemblée nationale", tout en affirmant que "l'Assemblée nationale n'est pas la France".

"Est-ce s'informer s'il n'y a qu'une version donnée ? L'objectivité est de mise, ou bien c'est de la propagande", a encore écrit Agnès Thill un peu plus tôt dans la soirée. La députée est fermement opposée à l'extension de la PMA à toutes les femmes, une mesure soutenue par Emmanuel Macron durant la campagne.

Jeudi dans la journée, l'élue de l'Oise a exprimé ses regrets sur son compte Twitter. "Je regrette mes propos qui ont pu heurter certains de mes...

Lire la suite sur RTL

X fermer la publicité
     © Free 2018