Affaire Benalla : pourquoi une ONG est-elle accusée de fichage politique sur Twitter ?

Twitter compte environ 330 millions d #39;utilisateurs  agrave; travers le monde (http://maxpixel.freegreatpicture.com)
RTL - AA

ÉCLAIRAGE - L'ONG DisinfoLab a réalisé une étude sur de potentielles ingérences russes sur Twitter dans l'affaire Benalla, mais des internautes lui reprochent d'avoir effectué un fichage politique illégal de milliers de personnes et ont saisi la Cnil. On vous explique la polémique.

Une étude de DisinfoLab, ONG de lutte contre la désinformation, sur l'affaire Benalla a déclenché la colère de nombreux internautes sur Twitter, ainsi que de personnalités politiques, qui dénoncent un fichage illégal.

L'étude statistique, menée du 19 juillet au 3 août, portait sur les réactions à l'affaire Benalla sur Twitter. Après les premières révélations du Monde le 18 juillet sur le collaborateur d'Emmanuel Macron, l'ONG avait remarqué le volume exceptionnel de tweets échangés sur le sujet : 4,5 millions de messages en français, soit trois fois plus que lors de la campagne #BalanceTonPorc.

Fin juillet, l'un...

Lire la suite sur RTL

Offres Amazon
Découvrez le best seller Sapiens : Une brève histoire de l'humanité gratuitement en livre audio
1er mois offert sur Amazon Music Unlimited, plus de 50 millions de titres disponibles
Revivez le mondial avec la série docu, Les bleus 2018, L’épopée russe sur Amazon Prime video
X fermer la publicité
     © Free 2018