Le super-microscope de l'Institut Pasteur va permettre d'observer certaines molécules "pour définir de nouveaux traitements"

Manipulation de la plaquette  agrave; observer avec de l #39;azote liquide afin d #39; ecirc;tre observ eacute; dans le Titan Krios, un des microscopes les plus gros du monde  agrave; l #39;institut pasteur  agrave; Paris le 4 juillet 2018. (YANN FOREIX / MAXPPP)
Franceinfo - AA

Olivier Schwartz, directeur scientifique de l'Institut Pasteur, nous décrit l'un des microscopes les plus grands et des plus puissants du monde, le Titan Krios.

L'Institut Pasteur inaugure jeudi 12 juillet son nouveau super-microscope : le Titan Krios, un des microscopes les plus grands et des plus puissants du monde. Invité sur franceinfo, Olivier Schwartz, le directeur scientifique de l'Institut Pasteur, a décrit son fonctionnement. Destiné à la recherche médicale, le Titan Krios aidera les chercheurs à mieux comprendre comment certaines "molécules peuvent se fixer sur leurs cibles et ainsi définir de nouveaux traitements." Cela va notamment concerner la "transformation d'une cellule normale en cellule cancéreuse."

franceinfo : Pouvez-vous nous décrire ce super-microscope et nous dire comment il fonctionne ?

Olivier Schwartz : C'est une machine gigantesque, un microscope de 4 mètres de haut, pour lequel nous avons même dû construire le bâtiment autour qui va l'accueillir puisqu'il faut qu'il soit protégé des ondes électromagnétiques et même de la vibration du métro par exemple, qui n'est pas loin. C'est un microscope électronique extrêmement puissant. Il est si grand parce qu'il y a une grande colonne de vide extrêmement poussée et il y a un faisceau électronique qui monte à 400 000 volts. Ces volts permettent de traverser les échantillons que (...)

Lire la suite sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018