Coupe du monde : "La schizophrénie à la française m'amuse"

Le navigateur nbsp;Thomas Coville nbsp;attend nbsp;avec impatience la finale de la Coupe du monde de football entre la France et la nbsp;Croatie nbsp;dimanche. (FRANCEINFO)
Franceinfo - AA

Le navigateur Thomas Coville ne s'intéresse pas uniquement à la voile : présent au départ de la sixième étape du Tour de France, il a avoué à franceinfo jeudi attendre avec impatience la finale de la Coupe du monde de football France-Croatie dimanche.

"J'ai envie d'être moi aussi spectateur, je suis content qu'ils offrent ça à un pays", confie Thomas Coville à franceinfo, jeudi 12 juillet, à propos de la Coupe du monde de foot.

Le navigateur, qui assiste à la sixième étape du Tour de France, entre Brest et Mûr-de-Bretagne Guerlédan, fait part de son enthousiasme vis-à-vis de la compétition et des : "Je trouve qu'ils ont fait un parcours fantastique. Ça m'amuse aussi de voir un peu la schizophrénie à la française, c'est-à-dire qu'il y a encore un mois, ils étaient tous nuls et aujourd'hui ils sont exceptionnels. C'est le côté français, franchouillard, qui est un peu pareil sur le vélo. Ca me plaît, c'est notre culture."

Il y a 20 ans, un sacre vécu... au milieu de nulle part

Thomas Coville a raconté son expérience inédite de 1998, quand la France est devenue championne du monde. "J'étais en mer, j'avais raté la finale !" se souvient le navigateur. "J'étais arrivé dans le port, je n'étais pas au courant qu'on avait gagné. Mais je me suis vite rendu compte de cette euphorie fantastique."

Voir la vidéo sur Franceinfo


ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018