VIDEO. Roumanie : les anticorps fonctionnent encore

Avenue de l #39;Europe. Roumanie : les anticorps fonctionnent encore (FRANCE 3 / FRANCETV INFO)
Franceinfo - AA

Le numéro de mai 2018 du magazine "Avenue de l'Europe", consacré aux "démocraties illibérales" de l'est de l'Union européenne, se terminait par un reportage en Roumanie, où la société civile s'épuise à lutter contre le retour de la corruption.

Le numéro de mai 2018 du magazine "Avenue de l'Europe", consacré aux "démocraties illibérales" de l'est de l'Union européenne, se terminait par un reportage en Roumanie, où la démocratie vacille. La plus grande dérive là-bas, c'est la corruption - de l'administration et des politiques. Une loi votée sous la pression de l'UE avait pourtant permis de grands progrès dans la répression de ces délits, mais elle est en passe d'être assouplie.

La procureure anticorruption sur un siège éjectable

En 2017, les Roumains étaient descendus en masse dans la rue pour s'opposer au projet de réforme judiciaire. C'était le mouvement de protestation le plus important depuis la chute des Ceaușescu, et il avait fait reculer le gouvernement. Mais le nouveau Premier ministre continue ses coups de boutoir. La procureure en chef de la Direction nationale anticorruption, Laura Codruța Kövesi, icône de la lutte anticorruption, subit de violentes attaques. La société civile, quant à elle, oscille entre colère et fatigue.

Un reportage d'Anne-Christine Roth et Guillaume Le Goff, diffusé dans "Avenue de l'Europe" le 16 mai 2018.

Voir la vidéo sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018