Plonger dans l'eau froide serait un efficace remède contre une forte douleur

De l #39;eau dans une piscine (illustration) (Gadini/Pixabay)
24matins - AA

En attendant de pouvoir confirmer ces résultats à grande échelle, il apparaît qu'un homme de 28 ans a réussi à se défaire de fortes douleurs postopératoires en nageant dans de l'eau particulièrement froide.

S'immerger dans de l'eau froide n'est pas sans danger. C'est pourtant de cette façon qu'un homme de 28 ans a pu se débarrasser de fortes douleurs contractées après une intervention chirurgicale. Il avait décidé de subir cette opération, une sympathectomie thoracique endoscopique, pour traiter une rougeur excessive au niveau de son visage.

L'intervention a consisté à sectionner, dans la poitrine du patient, les nerfs à l'origine de ces rougeurs. Ces dernières ont ensuite disparu, mais le jeune homme a vu apparaître de nouvelles douleurs que les traitements traditionnels et la physiothérapie n'ont su contrarier, au contraire même pour la physiothérapie.

Un sportif nage une minute dans l'eau froide pour se défaire de douleurs

Ce triathlète a alors choisi une méthode radicale pour tenter de venir à bout de ses douleurs, celle de nager dans de l'eau froide pendant une minute. Dans des propos rapportés par E-Santé, le jeune homme explique les différentes phases par lesquelles il est passé :

"Une fois dans l'eau, j'ai eu une vision en tunnel - pour la première fois depuis des mois, j'ai complètement oublié la douleur ou la peur de souffrir de douleurs dans ma poitrine si je bougeais. Tout mon corps tintait avec le froid, je savais juste que si je ne continuais pas à nager, je finirais par me figer, après quelques instants j'ai vraiment apprécié - c'était juste une montée d'adrénaline immersive".

Un système nerveux et une conscience possiblement altéré par un double choc

Ce patient explique ensuite que les sensations positives se sont confirmées et même affirmées après la nage : "quand je suis sorti de l'eau, j'ai réalisé que la douleur neuropathique avait disparu, je ne pouvais pas le croire". Son expérience a fait l'objet d'un rapport signé du docteur Tom Mole et de son équipe de chercheurs de l'université de Cambridge.

Des scientifiques indiquant dans la revue du BMJ Case reports qu'il s'agit là du premier cas documenté sur une eau froide réprimant la douleur, même si ce traitement est déjà observé dans le sport. L'explication la plus probable du soulagement du jeune homme serait une altération du système nerveux et de la conscience provoquée par la peur de la noyade et l'immersion soudaine dans l'eau froide.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018