Testament de Johnny Hallyday : peut-on déshériter ses enfants en France ?

Laeticia Hallyday et ses deux filles Jade et Joy avec Laura Smet et David Hallyday, le 9 d eacute;cembre 2017 (LUDOVIC MARIN / AFP)
RTL - AA

Rédigé en Californie, le testament de Johnny Hallyday exclut Laura Smet et David Hallyday. Une situation illégale en France, où chaque enfant a le droit obligatoirement à une part d'héritage minimum.

Après le deuil, le temps des règlements de comptes. Laura Smet va contester en justice le testament de son père Johnny Hallyday, qui a pu grâce au droit californien confier l'intégralité de son patrimoine à Laeticia.

Pourtant, la loi française est catégorique, on ne peut pas déshériter ses enfants. Chacun d'entre eux a le droit obligatoirement à une part d'héritage minimum : cela s'appelle la réserve héréditaire. Si vous avez un enfant, cela représente par exemple la moitié de vos bien, deux tiers si vous en avez deux.

Il y a toutefois une exception. En effet, si l'enfant est à l'origine de la mort du défunt, il est déshérité. Dans ce cas, le Code civil parle d'"indignité".

Mais avec un testament rédigé à l'étranger, comme celui de Johnny Hallyday, les choses se compliquent....

Lire la suite sur RTL

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018