Le PDG de Lactalis sort de son silence : ce qu'il faut retenir de son interview au "JDD"

Emmanuel Besnier lors d #39;une visite en Croatie, en avril 2007. (SKLEDAR/CROPIX/SIPA)
Franceinfo - AA

Silencieux depuis le début de l'affaire des lots de poudre de lait pour bébé contaminés par des salmonelles, Emmanuel Besnier se défend de tout manquement et promet d'indemniser "toutes les familles qui ont subi un préjudice." 

Sortant de son silence, le PDG de Lactalis promet d'indemniser "toutes les familles qui ont subi un préjudice" après la contamination à la salmonelle de produits du géant français du lait. Dans un long entretien au JDD publié dimanche 14 janvier, Emmanuel Besnier, qui ne s'était jusqu'ici pas exprimé au sujet de l'affaire qui ébranle son entreprise, assure avoir eu avant tout à l'esprit les conséquences de cette crise sanitaire pour les consommateurs, "des bébés de moins de six mois". Et le patron de Lactalis d'ajouter : "C'est pour nous, pour moi, une très grande inquiétude." Voici ce qu'il faut savoir de ses déclarations.

Sur le nombre de lots concernés par les rappels

Après la rencontre vendredi à Bercy entre Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, et Emmanuel Besnier, le groupe Lactalis avait ordonné la reprise de tous les lots de lait infantile produits dans son usine de Craon (Mayenne), élargissant encore les rappels successifs lancés depuis début décembre. Le patron du groupe affirme avoir lui-même proposé au gouvernement cette mesure qui s'étend à 83 pays.

Il faut mesurer l'ampleur de cette opération : plus de 12 millions de boîtes sont concernées.

Lire la suite sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016