Immigration : comment Emmanuel Macron tente de désarçonner ses opposants

Emmanuel Macron, le 9 janvier 2018 (CHARLES PLATIAU / POOL / AFP)
RTL - AA

ÉCLAIRAGE - Le chef de l'État a contre-attaqué cette semaine face à la gauche qui vilipende sa politique migratoire.

Emmanuel Macron est sous le feu des critiques sur sa politique d'immigration, qui prévoit le renforcement du contrôle des migrants. Les associations humanitaires et la gauche font feu de tout bois contre la future loi asile et immigration et les circulaires du ministère de l'Intérieur. L'Élysée a décidé de contre-attaquer, notamment après la couverture offensive de L'Obs et les propos tenus ici et là par des responsables politiques, syndicaux ou d'associations. Certains, comme Gustave Le Clézio, prix Nobel de Littérature, dénonçant "un déni d'humanité insupportable".

Le chef de l'État est le premier à avoir changé de ton cette semaine. "On mélange les migrants, les réfugiés, le droit d'asile, les migrations économiques. Je crois qu'il faut regarder les choses dans le bon ordre."

Depuis Rome, il a dénoncé les faux bons sentiments. "Je pense que quand il y a des...

Lire la suite sur RTL


ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016