Sans harcèlement, Sophie de Menthon "n'aurait peut-être pas épousé" son mari

Sophie de Menthon, une cheffe d #39;entreprise (MARTIN BUREAU / AFP)
RTL - AA

Sophie de Menthon, cheffe d'entreprise co-signataire de la tribune du "Monde" défendant la "liberté d'importuner" des hommes, est revenue à la charge sur CNews mercredi 10 janvier.

Elle dénonce "une vague presque haineuse envers les hommes". Après avoir co-signé avec - entre autres - Catherine Deneuve et Élisabeth Levy une tribune publiée dans Le Monde dénonçant les mouvements #MeToo et #Balancetonporc, Sophie de Menthon a persévéré.

"J'ai l'impression qu'on est parti sur une tendance et un combat qui vont plutôt à l'encontre de ce qu'il faudrait faire", a-t-elle déclarée à la chaîne de télévision CNews le soir-même de la publication du texte

Elle poursuit : "Alors je sais pas mais j'étais en train de réfléchir... Et je me disais, qu'au fond, si mon mari ne m'avait pas un peu harcelée, peut-être que je ne l'aurais pas épousé."

Ce n'est pas la première fois que Sophie de Menthon s'illustre en combattante du "puritanisme". En 2015, en plein débat sur le harcèlement de rue, elle...

Lire la suite sur RTL

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016